Confort et économie d'énergie

Bien plus que la simple exigence de confort…

La qualité des matériaux de construction et des équipements thermiques proposés, mais aussi les techniques constructives mises en œuvre par les professionnels, permettent aujourd’hui de satisfaire pleinement les exigences légitimes de confort associées à la maison individuelle.

Pourtant, au-delà du confort recherché, la performance et le niveau d’isolation thermique d’un logement répondent à plusieurs besoins individuels ou sociétaux essentiels :
  • Optimisation des coûts de construction
  • Recherche d'économie d'énergie au quotidien
  • Protection des ressouces environnementales
  • Garantien d'un habitat sain et durable
  • Valorisation patrimoiniale du logement
Maison individuelle les zones de deperdition de chaleur
Wienerberger S.A.S.

Où sont les zones de déperdition de chaleur dans la maison ?

Toiture, murs, portes, fenêtres… favorisent la fuite des calories produites par le système de chauffage.

Ainsi , des calculs montrent que la facture des déperditions thermiques d’une maison non ou mal isolée peut s’élever à 2 000 €, voire 3 000 € par an.
L’air chaud se dirige naturellement vers les zones froides. Par conséquent, les déperditions thermiques s’effectuent par toutes les parois en contact avec de l’air extérieur, plus froid.
 
Le schéma ci-dessus montre, dans le cas d’une maison neuve, que les parois murs constituent l’une des premières zones de déperditions thermiques du logement : jusqu’à 19% par les murs et 18% par les ponts thermiques !
 
Il est par conséquent essentiel de choisir pour les murs de votre future maison  le matériau et le système constructif qui allie une  résistance thermique très performante et une excellente réduction des ponts thermiques.

Voir d'autres savoir-faire