Aujourd’hui, il n’est plus possible d’apporter une réponse spécifique à chaque problématique du bâtiment. Performances énergétiques, économiques, écologiques ainsi que le bien-être au sein de l’habitat sont liés, et les solutions se doivent d’être globales. C’est pour cette raison que Wienerberger a créé e4 : une démarche bâtie autour de 4 engagements réunissant énergie, économie, écologie et émotion. Découvrez ici comment la terre cuite peut optimiser le bilan environnemental de l’habitat.

L’écologie, un choix tout naturel

La performance écologique est intrinsèque à l’activité de Wienerberger. Les procédés de fabrication des différentes solutions, mais également le bilan environnemental des constructions guident tous les choix de l’entreprise. Comment pourrait-il en être autrement, lorsque l’on travaille avec un élément naturel comme la terre cuite ?
 

Notre engagement E4

Des méthodes de fabrication responsables

Les solutions terre cuite Wienerberger sont développées dans un souci permanent de préservation environnementale. Les gisements d’argile sont exploités dans le respect de la charte des carrières de l’UniCeM. Celle-ci vise à contrôler les impacts de l’exploitation sur son environnement et implique la réhabilitation des sites en fin d’exploitation. Wienerberger n’oublie pas non plus la responsabilité sociale que porte une entreprise. C’est pourquoi nos tuiles et nos briques sont fabriquées sur place, créant ainsi de l’emploi tout en contribuant au développement de l’économie locale.
 

Des produits à faible impact environnemental

La maison en terre cuite est celle qui présente le meilleur bilan environnemental. Matériau naturel, la terre cuite se recycle facilement, sans dommage pour l’environnement. Mais Wienerberger a réussi à améliorer encore les performances de ses solutions. 40% d’énergie renouvelable est utilisée pour la fabrication des briques de structure, et réaliser un Monomur nécessite aujourd’hui 86 % d’eau en moins qu’en 2003.
 

Voir d'autres tendances