Argelite simple peau, le bardage élégant et simple à poser

Bardage simple peau Argelite Les Vergers
En offrant les qualités esthétiques et techniques reconnues de la terre cuite, le bardage simple peau Argelite® constitue une solution efficace dans le cadre de la rénovation des façades. Bénéficiant du savoir-faire d’Argeton®, également à l’origine du bardage double peau, le bardage simple peau Argelite® se veut facile à poser grâce à la disponibilité de nombreux formats.

Trois formats de bardeaux et pas moins de 26 teintes

Les façades neuves ou rénovées avec le bardage simple peau Argelite® s’intègrent parfaitement, quel que soit l’environnement architectural. Aux 26 teintes disponibles s’ajoutent trois hauteurs de bardeaux : 200 mm, 250 mm et 300 mm. Concernant les longueurs, elles vont de 400 mm à 800 mm par pas de 50 mm.

Une pose horizontale sur ossature métal ou bois

Un des nombreux avantages du bardage simple peau est sa légèreté avec seulement 31 kg/m². En complément du bardage double peau qui demande une pose verticale, le bardage simple peau Argelite® se pose horizontalement. L’ossature porteuse verticale peut être en métal ou en bois, en étant dans les deux cas fixée au gros-œuvre par des pattes équerres. Une fois l’ossature en place, les rails horizontaux sont fixés par vissage. En plus de soutenir les bardeaux, ces rails contribuent au maintien de l’éventuel isolant mis en place après la pose de l’ossature.
 
Chaque bardeau est ensuite positionné en accrochant la partie supérieure, la languette inférieure venant se positionner dans le rail. Une cale de stabilisation en EPDM empêche le décalage horizontal tout en jouant le rôle d’amortisseur. Cette cale évite ainsi le battement au vent comme le serrage du bardeau. En plus des joints d’étanchéité, le bardage simple peau Argelite® s’accompagne d’accessoires tels que les profilés d’angles déclinés en trois teintes standard : Brun cuivré (RAL 8004) - Ivoire clair (RAL 1015) - gris souris (RAL 7005), d’autres couleurs RAL étant disponibles sur demande. 

Bardage simple ou double peau?

Comme son nom l’indique, le bardage simple peau n’est constitué que d’une seule paroi. Son usage peut se révéler intéressant sur des bâtiments ne demandant pas un renforcement d’isolation très élevé ; auquel cas les bardeaux double peau seront à privilégier. En contrepartie, le bardage simple gagne en poids, ce qui facilite son installation, ainsi qu’en coût.

Réalisations :
 
Les Vergers – Résidence Vaucluse, Vercors et Vendée à Villeneuve d’Ascq (59)
Architecte : Edmond Boyeldieu
Photographe : Frédéric Miette
 
Multi-accueil « La Farandole » à Cernay (68)
Architecte : Bleu Cube
Photographe : Grégory Tachet

Voir d'autres savoir-faire